Affiche09Oppède le Vieux est un village médiéval blotti au pied de la montagne du Luberon. Les ruines du Vieux village et de la Collègiale Notre Dame d'Alidon témoignent d'un passé historique très riche.
Trail_Vieilles_Pierres2b



Saluons ici les efforts de la municipalité qui restaure ces vieilles pierres, avec l'aide du Parc naturel régional du Luberon.
Trail_Vieilles_Pierres1b

 

8h30: départ très rapide car les deux premiers km sont à profil descendant....

Je me positionne dès que possible vers la 25 ième place...l'allure est toujours très soutenue....j'estime que nous tournons à 4-4'10 au km!



Trail_Vieilles_Pierres__3_Bientôt, je préfère relâcher ce rythme endiablé, et tirer ma première photo...elle est de piètre qualité...mais elle a eu le mérite , pour moi, de faire baisser la tension.

Peu à peu, les positions se stabilisent....l'allure est très tonique et il y a parmi nous une féminine qui est vraiment impressionnante...C'est Alessandra qui finira première féminine, elle ne lâche rien et au moindre passage moins pentu, elle revient sur moi!
KM 4: nous attaquons la première longue ascension (400 m D+)de la première boucle. Je prends un peu le large et double quelques concurrents, mais 10 minutes plus haut, nous sommes trois-quatre à jardiner...des rubalises flottent, ironiques, 10 mètres sur la gauche du sentier...j'hésite...il n'y a guère de traces par là-bas, nous cherchons....ça sent la mauvaise blague....je vois la féminine poursuivre, imperturbable, droit sur la monotrace...mes compères d'infortune et moi, nous n'hésitons pas plus longtemps.
Je la rejoins, la questionne, mais, avec son accent italien, elle me répond qu'elle découvre ce trail...Fort heureusement, bientôt, je remarque des marques peintes en jaune...Sur la ligne de départ, il nous avait été rappelé que le parcours empruntait le marquage jaune...C'est bon...je dépasse, mais il faudra poursuivre encore 4/5 minutes pour trouver à nouveau les premières balises!

Plus nous montons, plus la végétation change d'aspect...en bas, nous allions dans des sentes feuillues parsemées de bouquets de violettes (si, si, j'en ai vus)....maintenant, c'est le domaine des buis...parfois la piste est tellement envahie par la végétation que l'on n'a que quelques mètres de visibilité.
La crète du Luberon approche...Trail_Vieilles_Pierres4b Nous atteignons la fameuse zone des lapiases, comme on dit dans le pays. Ici, plus de sentier, on progresse dans un vaste dédale de buissons de buis avec au sol des milliers de cailloux dressés; ça devient assez périlleux...pourvu que mes chevilles tiennent car ici, l'entorse peut arriver à chaque foulée....Il est vraiment très délicat de s'orienter, de repérer les rubalises car il faut quitter le sol des yeux pendant un court instant.
Mais il me semble que je m'en sors assez bien car un seul concurrent est resté dans mon rythme mais lorsque nous rejoignons la piste forestière (traduisez la route bitumée, beurk!) il file à l'anglaise avec une aisance de pistard! Un km plus loin, c'est par une vertigineuse descente très technique et bien pentue que nous replongeons vers Oppède. Je croise une sympathique randonneuse qui m'annonce "13ième!"
C'est formidable! Pas trop le temps de la remercier....J'entends des cailloux valdinguer. Un coureur va bientôt débouler derrière moi! Je me prépare à le laisser passer, mais aussi je le préviens que désormais, c'est lui, le treizième...et pour peu qu'il soit superstitieux...mais il n'en a rien à faire, il fonce, et je ne peux suivre son rythme incroyable!
Plus bas, un photographe planqué derrière un tronc moussu se dresse et clic clac, dans la boîte!TVP1b Guère pas le temps de se déconcentrer...ça va trop vite et je suis très vigilant sur mes appuis.

Préssentiment...Un cri de douleur résonne du fond du vallon...une minute plus tard, je passe un coureur (photo précédente: N°317) vient de se faire une entorse...Heureusement pour lui, le village n'est pas trop loin. En arrivant au ravitaillement, j'en informe les pointeurs.

Nous attaquons désormais la seconde boucle, 12 km avec la remontée d'une combe vraiment exceptionnelle...ombragée, sauvage, parfois encombrée de gros rochers moussus. Je rattrape deux coureurs et déjà, dans ma tête défilent des chiffres, des calculs....14 moins le blessé, moins ces deux concurrents (je sens qu'ils sont à ma portée!!!) ça va faire....euh!...Trail_Vieilles_Pierres6b   

 

 

 

Dès que je double l'un des deux  coureurs, je sors rapidement l'APN pour tirer une nouvelle photo...entre les murailles humides, l'air se sature d'une moiteur embrumée...flou artistique!

Nous quittons progressivement la combe en progressant sur un long pierrier. Brusquement, le parcours bifurque sur la gauche...Les organisateurs ont défriché sur une centaine de mètres...prudence. Je surplombe le fond de la combe...prends une photo, complètement ratée. Trail_Vieilles_Pierres__7_Oups! Alors, merci à Serge Jaulin, à qui j'emprunte celle-ci, prise l'an dernier.

Trail_2008_BT_14_

Vous remarquerez la différence de qualité!!!


Je double encore un coureur, puis un autre qui prend pendant quelques temps ma foulée. Nous atteignons de nouveau la crète. Trois charmantes secouristes nous encouragent et nous informent que nous sommes dans les dix premiers! Que du bonheur!

De nouveau, la piste forestière bitumée... Je suis seul et dans ma tête, je gamberge un peu...Je pense aux amis qui, eux, sont sur le trail de la Sainte Victoire...du costaud...ainsi qu'à ceux qui, aujourd'hui, font le marathon de Paris....Yves, Christine, Arlette...Où en êtes vous à cette heure?

Très au loin, le long d'une autre crète, une silhouette blanche glisse silencieusement...Le gars a l'air d'aller assez vite...La dernière descente arrive et comme lors de la précédente, Karim, le coureur que j'avais lâché plus haut revient sur moi, mais moins vite cette fois...lui aussi doit-il gérer les terribles coups de butoir que la pente nous impose...le sentier est à peine moins technique et moins piègeux que lors de la première descente...C'est là que la semelle d'une de mes chaussures décide de se faire la malle...mes appuis deviennent encore moins stables...je poursuis encore plus prudemment...Pourtant, que la vue est magnifique, là, en-dessous, dans cet autre vallon, je pourrai tirer une photo, je pourrai....Vlan!...je trèbuche, par réflexe, plongeon, les mains en avant pour amortir la chute qui se termine dans un buis bien touffu. Merci, le buis! Mon compagnon me dépasse peu après cet incident.

Trail_Vieilles_Pierres8b

A la faveur d'une petite montée, je le redouble...il m'a l'air d'en avoir assez....

En bordure d'une clairière champestre, des pointeurs annoncent "Arrivée à 700 m!"...

Plus loin, d'autres spectateurs me crient..."Encore 700 m"...

Encore un peu plus loin, une dame qui promène son toutou me s'exclame "Allez, c'est bien! plus que 700 m!"

C'est fou! Ils se sont tous donnés le mot... mais pas la toise!

J'entrevois enfin les murs fortifiés du village et passe la ligne d'arrivée en 2h 17 minutes: 9 ième au général, et premier V2!

Ce sera donc mon tout premier PODIUM! Je photographie l'arrivée de Karim avec qui j'ai passé une bonne heure à courir l'un après l'autre.
Bilan: une belle course, assez dure, technique, sous un soleil généreux.
Le site du comité des fêtes d'Oppède

Les résultats.