Semaine 38

C'est la sixième semaine depuis la reprise des entraînements, fin août.

Pour l'instant, l'état des tendons me permet de poursuivre les entraînements, tout en restant très vigilant pour ne pas me blesser de nouveau.
Par exemple, j'ai fait très peu de fractionné court (p.e. 100 m ou 200 m, car ces séquences sont encore trop toniques pour le moment).

Mais il faudra que je passe par là pour développer ma vélocité et le volume cardiaque...

borieCette semaine, j'ai chargé un peu le volume avec des séquences spécifiques plus longues, les premières séries en montée, en ayant toujours à l'esprit le déroulé plantaire, des appuis les plus stables, avec un relâchement du tronc et des épaules...
et aussi une 4ième séance hebdomadaire ...au prix de longs massages du tendon gauche (le + récalcitrant).


Sur le plateau de Coudoux, il y avait cette belle borie...

 

Semaine 39   Du 24-09 au 2-10
lundi   repos
mardi   *25'' d'Echauft puis 5 x 2', en côte (4-5% de D+) à 75% de VMA ; Récup. En trottinant même distance (~2'30'') puis 10' retour calme + étirements
mercredi   35' Endurance + 6' à 70% (~13 km/h) 4' de Récup + 6' à 85% (~14-14,5 km/h) 15' Endurance puis étirements
jeudi   repos
vendredi   45' en colline, quasi de nuit...un pur régal...avec 2 * 8' à 75-80% de VMA (aller + vite aurait été risqué pour les chevilles)
samedi   sortie longue 1h45 entre Coudoux et le viaduc TGV d'Eguilles...
dimanche   cyclisme : 1h30 ; histoire d'éliminer les toxines et de gagner un peu de puissance dans les cuisses.
*: première séance spécifique en côte depuis ma reprise, fin août

 Semaine 38
Semaine qui débute par 4 jours de récupération, après la course à Pélissanne. Les tendonscanal_marseille1 ont relativement mieux supporté l'épreuve, malgré un retour de qq. douleurs.
Mercredi, séance de massages transverses profonds par Olivier, mon kiné aux doigts d'acier...qui juge ces douleurs assez banales et pas inquiétantes...Son avis me rassure!

 

 

Samedi, première sortie (relativement) longue le long du canal de Marseille..., En ce moment, Brice et Guillaume sont en train d'en découdre avec les 100 km de Millau! Mon objectif est 10 fois moindre que le leur, puisque j'envisage 10-12 km (en fait, j'en ferai 15-16)
Vers 16 h, coup de téléphone inquiétant de Brice qui en est au km 55 et qui se bat contre une terrible défaillance, son moral faiblit, des douleurs aux chevilles le font souffrir ...
"Donne-moi 3 raisons de continuer, me dit-il!"!

aqueduc2Me voici propulsé coach mentor, et à distance, voyez-vous...! Toujours est-il que Brice tiendra bon jusqu'au bout et améliorera son temps de l'an dernier de qq. minutes, alors que sans doute était-il cette fois moins en forme physiquement....Chapeau et respect pour cette superbe performance morale! Je l'ai déjà souvent écrit...C'est dans les moments difficiles que l'Homme grandit...

Guillaume, quant à lui, caracolera si vite qu'il ne répondra pas aux coups de téléphone..et il finira largement sous le seuil des 12h!

Respect mérités pour quelqu'un qui a découvert le marathon il y a 6 mois (M. de Paris) et qui entre désormais dans le club des Cent Bonnards...

J'en reviens à mon parcours, tellement banal, mais quel plaisir de trottiner le long du canal de Marseille, en direction de l'aqueduc de Roquefavour et des ruines celto-ligures de l'oppidum de Roquefavour. Quelle joie de se gorger de ces payasages apaisants, tout juste troublée par quelques canonnières qui font sursauter...Hé oui, la chasse est ouverte...


L'Oppidum de Roquefavour

Belle balade, à un bon rythme d'endurance ...je recommande ce parcours, en partant du hameau "Les Cauvets", sur la commune de Ventabren..comptez 1h30-1h40 selon l'itinéraire car lorsque l'on atteint la colline au-dessus de Ventabren, il y a de nombreuses pistes...

 

Semaine 38    du 19. 09 au 25. 09
lundi   repos
mardi   repos
mercredi   repos
jeudi   repos
vendredi   30' Endurance de récup. Puis étirements et renforcements articulaires
samedi   sortie longue 1h35 le long du canal de Marseille ; la 1ère depuis ma reprise d'activité !
dimanche   cyclisme : 1h30 ; le corps est fatigué de la séance d'hier...