En ce début d'année 2012, les calendriers sportifs deviennent chaque jour en jour plus suggestifs que jamais; les responsables de club se font les chantres des épreuves qu'ils organiseront; Nous, coureurs, nous rêvons tout éveillés, et chacun de s'enhardir à dresser des objectifs sportifs toujours plus magnifiques les uns que les autres...
Et moi, dans tout ça, quelles courses vais-je envisager ? ....
En ce qui me concerne, toute projection est compliquée...j'ai l'obligation de respecter une certaine progressivité qui tienne compte d'abord des distances (mes tendons supporteraient-ils des courses > à 30 km); je dois aussi veiller à ménager des temps de récupération entre des épreuves exigeantes ...(hé oui, on n'est plus tout jeune...)
Mon année d'inactivité m'a fait perdre beaucoup de vélocité, alors il me faudrait travailler ce domaine en m'alignant sur des courses "courtes".....
Mais l'essentiel avant tout est de poursuivre des entraînements ciblés, variés, progressifs, et qualitatifs, afin de ne plus me blesser...
Actuellement, par prudence, je ne m'engage pas trop sur des exigeantes séquences pyramidales, ou sur les fameux 45''/15''

J'évite surtout les fractionnés en côte raide, avec des appuis plantaires très toniques que je juge trop violents pour mes petites articulations!!!
Mais je sais qu'il me faudra en passer par là...

Lambesc2012_1

En parcourant les pistes au-dessus de La Roque d'Anthéron, je me suis arrêté quelques instants sur cette stèle qui garde la méoire d'un tragique accident.


autre lien, ici
En 1987, le 13 juin, Marc Favalelli, pilot
e d'un tracker, avion bombardier d'eau (3 400 l de capacité) a percuté des arbres et s'est écrasé alors qu'il participait à des exercices de lutte contre les incendies

Il est toujours aussi surprenant que des lieux si paiLambesc2012_2sibles aient pu, autrefois, être le théâtre d'épouvantables drames....

 

 

 

Pour rentrer, j'ai rejoins la ligne de crête, entre La Roque et Lambesc...mais avant, il m'a fallu remonter ce chemin de croix...qui s'achève 250 m plus haut par des petits ressauts rocheux...
Mercredi 25 janvier: Pour me tester et surtout voir où j'en suis, j'ai repris une séance faite le 6 février 2010, lorsque j'étais en pleine préparation pour le trail de la sainte Baume...3 * 8'40'' sur un parcours de 2100....
Aujourd'hui, avec la montre Garmin, je vois que la distance était bien étalonnée (2150 m réels et 40 m D+)...mais j'ai mis 9'03'' puis 9'11''....soit ~ 7/8% plus lent...
Mais en me replongeant dans les archives du blog, j'ai constaté qu'à la même date, j'avais déjà 18 h d'entraînement dans les gambettes, et cette année, pour la même période, je n'ai fait "que" 15h soit 16% de moins ...et je fais beaucoup moins de qualitatif qu'il y a 2 ans, quoique je commence peu à peu à m'y remettre...
En fin d'a.m., le kiné m'a fait encore une séance d'ondes de choc, mais lui aussi estime que je suis guéri à 90%...l'essentiel désormais étant d'être attentif aux étirements....


Dimanche 29 janvier:
Au cours de cette séance, je suis allé prospecter du côté de Roque Troucade, au Sud Estde Lançon. Je savais qu'il y avait par là-bas des chèvres quasi sauvages qui arpentaient les dévers escarpés non loin de la vigie......
chèvre3

Il n'est pas si facile de jouer au chasseur d'images animalières...il y avait 2 chèvres, très à l'aise dans ce secteur rocheux...elles galopaient bien plus vite que le bipède qui les traquait, téléphone portable devant les yeux...

je ne sais pas vraiment d'où elles viennent...elles ont en tout cas échappé aux chevrotines...la saison de chasse étant fermée désormais.


Bilan mois de janvier:
la Garmin permet de dresser qq. statistiques:
15 séances; ~19h; 182 km; 4300 m D+; 9,7 km/h

2012: le temps de prendre de bonnes décisions...poursuivre la pratique régulière des étirements: sur athlete-endurance