Depuis le début du mois, je sors avec mes nouveaux bâtons de MN. Le moins qu'on puisse dire, c'est que désormais, mes sorties sont beaucoup plus efficaces.  10 sorties sur le mois, pour 144 km en tout, 4078 m de D+,  à 6,5 km/h de moyenne.
Quelques bons souvenirs en images...

Samedi 22 février: sortie longue, pour la 1ère fois, plus de 18km, mais rapide (2h24!) Direction Calissanne, le rocher d'escalade de Château Virant. très beau temps et mon tout nouveau téléphone pour faire ces photos!

Amandiers en fleurs à La Fare les Oliviers

Panorama sur falaises de Calissanne

Observez cette étrange silhouette humaine



Lundi 24 février: J'ai pris un car qui m'a conduit à Saint Cyr les Lecques (dans le Var) et ensuite, via le sentier du littoral, j'ai rejoint Bandol....Sentier assez technique car rocheux, parfois étroit (14 km). Un arrêt culturel au fort Grenier, vers la Pointe Fauconnière

Fort Grenier St Cyr les Lecques

Falaise Pointe fauconière entre St Cyr et Port d'Alon

Côte rocheuse proche du Port d'Alon


Jeudi 27 février: sortie longue (19,2 km; 2h50)) avec du dénivelé ( 750 m D+) dans le massif du Gros Cerveau, entre Bandol et Sanary; J'y ai découvert un sentier inédit, fraîchement débroussaillé. Assez raide, avec des ruptures de pentes bien sportives...maginifique tracé au coeur d'une végétation "sauvage" et pour apothéose, cette jolie arche minérale, où la roche se pare de couleurs orangées ou sombres....Merci aux valeureux défricheurs!

arche rocheuse au Gros Cerveau

un bivouac 3 étoiles pour randonneurs


Samedi 1 mars: envie de marcher dans l'immense massif entre Le Beausset (le parcours sportif) et Signes...avec comme but pouvoir m'approcher de l'éléphant de pierre, secteur de Roucas Traoucas. Mais du pachyderme, je n'ai rien vu, pas même la trompe!
Par contre, j'ai eu ce sentiment étrange de ne plus savoir où j'étais, perdu au coeur d'une épaisse végétation...Par chance, lorsque je suis passé à proximité d'une vieille ferme oubliée, j'ai reconnu les lieux pour y être passé, il y a 3 ans...Lors d'un entraînement, j'étais parti du Broussan...Alors là, j'ai craint un instant m'être engagé dans un interminable cheminement car entre le Broussan et le Beausset, c'est loin!
Mais, fort heureusement, il y a tant de petits sentiers dans ce massif qu'avec un peu chance, j'ai pu m'orienter et ne pas faire trop de km inutiles.
Au total, 2h05 pour 15,1 km et 480 m D+

Soudain, le chemin est envahi par des cactus...

ferme de la Barralière